POURQUOI J’AIME LA TECHNIQUE DES ALL OVER?

Classé dans : Action painting, Peintres | 1

Jackson Pollock peintre des All over
Jackson POLLOCK          1912-1956

Qui a créé la technique des All-over et en quoi consiste-t-elle?

Le All-over est cette technique développée par Jackson Pollock fin des années 40, précurseur de la peinture active plus connue sous le terme action painting. Elle consiste à répandre la peinture de façon plus ou moins égale partout sur le support de création, en l’occurence des toiles de lin. Cela passe par les méthodes de dripping = d’écoulement, de pouring = déversement et de projection de la peinture sur la toile.

Pourquoi je l’ai choisie?

J’aime cette technique parce qu’elle incarne pour moi un grand sentiment de liberté d’expression et de connexion entre mes gestes, la peinture et la toile. Du mouvement perpétuel, je « danse » autour de la toile posée à même le sol de mon atelier. Aucune contrainte de représentation, de choix de couleur, d’outils j’utilise très peu les pinceaux mais plutôt de longs morceaux de bois, mes doigts aussi et autres instruments qu’on ne s’attendrait pas à utiliser pour peindre: fouet à pâtisserie, vaporisateurs…

L’effet de mes toiles, souvent en très grand format, reste un mystère toute la durée du temps de séchage car elles ne peuvent être relevées pour avoir cette vue d’ensemble que la peinture sur chevalet permet. Il manque le recul nécessaire pour découvrir la toile dans son intégralité.

Cependant lorsque je débute une nouvelle toile, j’éprouve d’abord une sensation qu’ensuite je traduis au plus près de mon ressenti par mes gestes en jetant la peinture sur la toile.

Musicale ± 36 x 48 pouces ± 92 x 122 cm Métallisée argent + Huile jaune + noire sur toile de lin
Musicale
± 36 x 48 pouces
± 92 x 122 cm
Métallisée argent + Huile jaune + noire sur toile de lin

Pour créer Musicalej’avais envie d’exprimer des notes de musique, une partition en fête et de légèreté, telles les sensations qu’on ressent en écoutant de la musique. Un des nombreux avantages de cette technique c’est que la toile au final n’a pas de véritable sens de lecture, je peux choisir pour l’exposer le sens qui est le plus parlant pour moi.

La trame de la toile résulte davantage de mon intuition et aussi des divers comportements spontanés de la couleur (coulures…). L’énergie vitale et la psyché qui animent mon corps constituent mon moteur, ma ressource et le sens de mon travail. Peindre apparait alors comme un moment d’existence irréfléchi et pulsionnel, totalement investi dans l’action.

L’œuvre découle du témoignage du corps vivant, en action et en mouvement dans l’instant.

One Response

  1. Nathalie Chamley

    Cette technique de peinture me conviendrait parfaitement. Je n’ai pas la notion des perspectives mais possède celle du mélange des couleurs. J’aime les méthodes de »dripping » et « pouring »! Aussi la technique des « All Over » semble être plus facile pour la propane que je suis! J’essaierai dès que possible!

Laissez un commentaire